LES TROIS PILIERS

Les projets BLUE lingua garderont une fondation autour du paysage sonore, avec trois piliers – et leur symbole associé – principaux sur lesquels se définiront les explorations et actions en symbiose avec la biodiversité:

SONS TECHNOLOGIQUES

SONS SOCIAUX

Internet of Biodiversity

LA VISION BLUE LINGUA

A l’instar de l’étude autour du sonar animal (chauve-souris et dauphins), le radar du projet se focalisera sur un tryptique « sonore « : les sons sociaux, les sons technologiques et un Internet of Biodiversity TM (un internet des objets, dotés de microphones, appliqué à la biodiversité).
L’ensemble des projets sera lié par des corrélations technologiques, analytiques et sonores dans tous les domaines impactés de notre société, comme la médecine, l’agroalimentaire, la bioacoustique, l’océanologie, l’éthologique, la neuroacoustique…

Le radar bio-inspiré sera ainsi focalisé par le tryptique suivant:

Le monde sonore étudié au travers le l’association, touche de nombreux domaines et thématiques liés à des problématiques d’intégration durable de l’humain, de la technologie ou encore des comportements et développements sociétaux.

La critique scientifique et épistémologique de l’intelligence artificielle doit ainsi s’élaborer sous l’angle de la bio-inspiration, discipline scientifique désormais normalisée par l’AFNOR ET L’ISO. Le débat de fond laisse une large place à des réalisations concrètes et majeures que BLUE Lingua veut promouvoir: Navilab-IoB comme première plateforme BIG DATA pour la biodiversité, les kits neuro-bio-inspirés CHAUVES-SOURIS/DAUPHINS à destination des enseignants et des chercheurs de tous horizons, et les nouveaux formats multimédias sur l’intelligence animale venant disrupter le documentaire animalier (en partenariat avec des chaines de télévision).

Les partenariats avec les laboratoires, les établissements d’enseignement, les fédérations d’ingénieurs les collectivités et les citoyens adhérents mis en coparticipation des développements techniques et technologiques, seront orchestrés dans une même logique de tryptique:

. DOMAINES SPÉCIFIQUES D’ETUDES

Une liste non exhaustive des domaines d’études concernés à ce jour :

  • Les sons spatiaux 3D, plateforme BIG DATA pour la biodiversité,
  • Algorithmes en Intelligence artificielle bio-inspirés, appliqués à la perception sonore,
  • Modules harmonisés d’émission et enregistrement actif et passif de sons/ultrasons,
  • Sons d’écholocation et de communication humain/machine/animal
  • Kits pédagogiques « voir avec les sons », didacticiels « drone chauves-souris »